Prix de la Critique Théâtre-Danse-Cirque : les nominés de la saison 2017-2018 sont connus

Le jury des Prix de la Critique Théâtre-Danse-Cirque a dévoilé ce lundi ses nominations de la saison 2017-2018.

C’est un jury composé de journalistes spécialisés en arts de la scènes qui a sélectionné les meilleures productions de la saison écoulée en théâtre, danse et cirque, en Fédération Wallonie-Bruxelles. Quatorze catégories ont été sélectionnées, parmi lesquels trois nommés se disputeront le trophée, remis le 1er octobre prochain au Théâtre 140 à Schaerbeek. Cette cérémonie sera animée par Fabrizio Cassol et les musiciens du “Requiem pour L.” d’Alain Platel et Fabrizio Cassol d’après Mozart, et sur une mise en scène d’Eric De Staercke.

Chaque artiste récompensé dans l’une des quatorze catégories recevra une nouvelle statuette créée par par François Schuiten, connu pour ses BD. L’artiste a créé une statuette symbolique dévoilant une sphère noire ouverte en deux. ” Je voulais qu’il y ait l’émotion d’une ouverture, comme une scène entr’ouverte, mais aussi
une ouverture au monde que le théâtre nous apprend à décrypter. Un monde représenté par deux hémisphères de résine noire avec, au cœur du tout, l’idée de diversité, comme un fruit qui s’ouvre, sensuel, étonnant”, confie François Schuiten, qui a travaillé cette statuette avec le maître artisan Karl-Heinz Theiss.

Le jury de ces Prix de la Critique Théâtre-Danse-Cirque est composé de notre confrère David Courier, animateur de LCR, et des journalistes suivants : Laurent Ancion (Cirq en Capitale), Marie Baudet (La Libre Belgique), Gilles Bechet (Bruzz, Cirq en Capitale), Didier Béclard (Demandez le programme), Laurence Bertels (La Libre Belgique), François Caudron (RTBF – Musiq 3), Michèle Friche (Le Soir), Christian Jade (RTBF.be Culture), Catherine Makereel (Le Soir), Dominique Mussche (RTBF.be Culture), Nicolas Naizy (Radio Campus, Cirq en Capitale) et Estelle Spoto (Le Vif, Focus Vif).

Les nommés des Prix de la Critique Théâtre-Danse-Cirque saison 2017-2018 :

Meilleur Spectacle
L’Éveil du Printemps, mise en scène d’Armel Roussel
L’Herbe de l’oubli, écriture et mise en scène de Jean-Michel d’Hoop
La Reprise – Histoire(s) du théâtre (I), écriture et mise en scène de Milo Rau

Meilleure Mise en scène
Bruxelles printemps noir, mise en scène de Philippe Sireuil
Moutoufs, mise en scène de Jasmina Douieb
Un Tailleur pour dames, mise en scène de Georges Lini

Meilleur Spectacle de danse
Etna, de Thi-Mai Nguyen
I-clit, de Mercedes Dassy
WaW – We are woman, de Thierry Smits

Meilleur Spectacle de cirque
Burning (Je ne mourus pas et pourtant nulle vie ne demeurera), de Julien Fournier et Laurence Vielle (Habeas Corpus Compagnie)
Mémoire(s), de la Compagnie Poivre Rose
Strach – a fear song, de Patrick Masset (Théâtre d’1 jour)

Meilleur Spectacle Jeune Public
Baby Macbeth, d’Agnès Limbos (Compagnie Gare Centrale)
Chacun son rythme, d’Alexandre Drouet (Projet Crytopsie)
La guerre des buissons, du Théâtre des 4 mains

Meilleur Seul en scène
Avant la fin, de et avec Catherine Graindorge
Délestage, de et avec David-Minor Ilunga, mise en scène de Roland Mahauden
Un grand amour, de Nicole Malinconi, avec Janine Godinas, adaptation et mise en scène de Jean-Claude Berutti

Meilleure Découverte
J’abandonne une partie de moi que j’adapte, de Justine Lequette (Nabla Group)
Pater, de Barbara Sylvain (Oh my god)
Quelques rêves oubliés, de Camille Panza d’après Oriza Hirata

Meilleur Comédien
Jean-Pierre Baudson dans La Route du Levant (m.e.s. de Jean-Michel Van den Eeynde) et dans Bruxelles printemps noir (m.e.s. de Philippe Sireuil)
Laurent Capelluto dansLe misanthrope (m.e.s. de Dominique Serron)
Nicolas Luçon dans L’Éveil du printemps (m.e.s. d’Armel Roussel)

Meilleure Comédienne
Anne-Claire dans Oh les beaux jours (m.e.s. de Michael Delaunoy)
Claire Bodson dans Dernier lit (m.e.s. de Christophe Sermet)
Cathy Grosjean dans Bug (m.e.s. d’Aurore Fattier)

Espoir masculin
Tom Adjibi dans La Reprise – Histoires du théâtre (I) (m.e.s. de Milo Rau) et dans Eddy Merckx a marché sur la lune (m.e.s. d’Armel Roussel)
Jules Puibaraud dans J’abandonne une partie de moi que j’adapte(m.e.s. de Justine Lequette)
Félix Vannoorenberghe dansDecember Man et dans La Profondeur des forêts (m.e.s. de Georges Lini)

Espoir féminin
Pricilla Adade dans Botala Mindele (m.e.s. de Frédéric Dussenne)
Raphaëlle Corbisier dans GEN Z : Searching for beauty (m.e.s. de Salvatore Calcagno)
Léa Romagny dans J’abandonne une partie de moi que j’adapte (m.e.s. de Justine Lequette)

Meilleure Autrice / Meilleur Auteur
Laure Chartier pourUn fait divers
David-Minor Ilunga pourDélestage
Laurence Vielle pour Burning (Je ne mourus pas et pourtant nulle vie ne demeurera)

Meilleure Scénographie
Bug, scénographie de Sabine Theunissen et mise en scène d’Aurore Fattier
Métamorphoses, scénographie de Satu Peltoniemi et mise en scène de Pascal Crochet
Un tailleur pour dames, scénographie de Thibaut de Coster et Charly Kleinermann et mise en scène de Thierry Debroux

Meilleure Création artistique et technique
L’équipe de Chambarde, de Nicolas Mouzet-Tagawa
L’équipe de Frankenstein, de Jan-Christoph Gockel
L’équipe de Le Livre de la Jungle, de Thierry Debroux et Philippe Tasquin

Photo : Prix de la Critique Théâtre-Cirque-Danse

Partager l'article

25 juin 2018 - 15h28