Près de 1200 places supplémentaires dans l’enseignement primaire néerlandophone à Bruxelles

Pour cette rentrée scolaire, l’enseignement primaire néerlandophone offre près de 1200 places supplémentaires. Des chiffres révélés par le ministre flamand Sven Gatz (Open VLD) à nos confrères de Bruzz.

A partir de septembre, 1197 élèves supplémentaires pourront suivre l’enseignement primaire en néerlandais. Aucune nouvelle école va ouvrir ses portes, mais trois écoles existantes sont agrandies. Il s’agit de l’école primaire Maria Boodschap dans le centre-ville,  Balder à Saint-Gilles et Ket & Co (connue aussi sous le nom de Windekind) à Molenbeek.

De plus, une extension est prévue pour septembre dans la petite école Sint-Jozef dans le quartier d’Uccle à Saint-Job.

L’augmentation est toutefois moins importante que l’année dernière. En 2018, un record avait été atteint avec 1400 places ajoutées.

Cette augmentation est-elle suffisante?

Pas sûr. “Ces dernières années, nous avons constaté que la demande, tirée par la croissance démographique, avait augmenté au moins aussi vite que l’offre. Au printemps, il manquait encore près de 3 500 places dans l’enseignement primaire”, rapporte Bruzz.

D’après le quotidien flamand, les chiffres complets ne sont pas encore disponibles pour l’enseignement secondaire.

Photo : Belga

Partager l'article

22 août 2019 - 15h16