Le premier magasin de cannabis en vente libre fermé au moins pour quelques jours

La RTBF rapporte vendredi que le CBD Shop qui a ouvert le 19  juillet à Bruxelles a été fermé pour une durée indéterminée à la suite d’une descente de l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaine alimentaire (Afsca) et de l’Agence fédérale des médicaments et des produits de santé (Afmps).

“Ils ont saisi trois-quarts des produits vendus dans le magasin. Tout ce qui est alimentaire. Le reste ce sont des accessoires. Nous avons donc décidé de fermer pour quelques jours en attendant de nous mettre en règle avec les autorités”, explique le gestionnaire des lieux à nos confrères de la radio-télévision publique. Pour le porte-parole de l’Afsca qui a emporté les produits, il pourrait s’agir d’un problème de dérogation. “La vente de produit à base de CBD est théoriquement interdite chez nous, sauf si l’on dispose d’une dérogation pour ce produit, ce qui n’était visiblement pas le cas de ce magasin”, indique Jean-Sébastien Walhain.

Le CBD ressemble à du cannabis traditionnel mais sans les effets psychotropes qui l’accompagnent. C’est la première du genre, mais des enseignes existent déjà en Suisse et en France, notamment. L’arrivée du CBD dans une boutique bruxellois avait plutôt été vue d’un bon œil chez Infor Drogues. “Que ce soit pour son effet relaxant et pour une série d’effets thérapeutiques qui en fonction de la pathologie peuvent servir d’anti-douleur, d’anti-inflammatoire. Ils peuvent aussi aider des gens, et les sortir du circuit clandestin”, expliquait l’association.

J. Th.

Partager l'article

10 août 2018 - 17h53