Les PME belges veulent continuer à embaucher malgré une baisse des projets d’embauche à Bruxelles

Une PME belge sur trois (34,4%) veut encore recruter au cours du premier trimestre 2019, selon une enquête menée par le prestataire de services en ressources humaines SD Worx auprès de 685 entreprises. Pour le cinquième trimestre consécutif, ce chiffre est supérieur à 33%, précise le communiqué.

Les deux tiers (66%) de ces engagements envisagés représentent des extensions de l’effectif du personnel actuel. L’an dernier, ce taux était de 74%.

En outre, seuls 7% des PME envisagent de procéder à des licenciements et plus de la moitié (56%) de remplacer le collaborateur licencié.
La forte baisse des projets d’embauche par les PME bruxelloises est frappante (de 44,7% à 22,3%), tandis que la Wallonie passe de 33,4% à 38,6%, précise SD Worx.

Plus des trois quarts (74%) des plans de recrutement concernent des postes permanents. Dans la majorité des cas (67%), il est question d’un emploi à temps plein ou à plus de 2/3. Enfin, 20% des PME recherchent des travailleurs en free-lance ou saisonniers.

Avec Belga – Photo : illustration BX1

Partager l'article

11 janvier 2019 - 09h30