Découvrez   

Plusieurs suspects placés sous mandat pour trafic international de voitures

Au moins quatre suspects ont été arrêtés dans le cadre d’un trafic international de voitures, indique jeudi le porte-parole du parquet fédéral Éric Van Duyse, confirmant ainsi une information de La Dernière Heure.

La chambre du conseil de Bruxelles a confirmé et a prolongé d’un mois un total de cinq mandats d’arrêt dans cette affaire. Les arrestations remonteraient au début de la semaine passée. Les suspects sont inculpés pour faux et usage de faux, recel, blanchiment et organisation criminelle.

L’enquête touche également à une filière ayant écoulé des passeports vierges authentiques volés en Syrie par l’État islamique. Elle s’est ouverte en Allemagne avec le contrôle d’une Porsche. Les policiers ont repéré que le passeport présenté par le conducteur, un Syrien résidant en Belgique, était signalé comme faisant partie du lot volé.

À partir des informations transmises par les autorités allemandes, la police belge a pu identifier plusieurs suspects actifs à Bruxelles dont un certain Ali, un Irakien de 29 ans résidant à Auderghem, gérant de plusieurs sociétés spécialisées dans les formalités douanières. Le trafic à l’œuvre depuis plusieurs mois se chiffrerait en millions d’euros, selon une source de la DH proche de l’enquête.

Les malversations permettaient aux acheteurs en Belgique de ne pas payer la TVA, toujours selon le quotidien. La police belge se concentre sur le “maquillage” des véhicules et les falsifications administratives en rapport. La police allemande se focalise quant à elle sur les véhicules, qui ont été volés ou détournés sur son territoire, avant d’être maquillés en Belgique et mis en circulation avec de faux documents.

Belga 

Partager l'article

14 mai 2020 - 14h53
Modifié le 14 mai 2020 - 14h53