Plus de plantes dans l’espace public grâce au Végétalab de Forest

Depuis le mois de mai, Maxime, un pépiniériste très engagé, a créé le Végétalab, un laboratoire où il produit à petite échelle des plantes, essentiellement indigènes, afin d’étudier si elles peuvent bien vivre et se plaire en ville. 

Le programme vise à rendre les espaces publics de Bruxelles plus verts. L’idée est en effet de pouvoir donner ensuite ces lavandes, marguerites sauvages, angéliques, herbes aromatiques, … aux citoyens qui souhaitent s’engager dans des projets de végétalisation de la commune.

■ Reportage de Jean-Michel Herbin et Paolo Coen

Partager l'article

14 septembre 2019 - 19h08