Plus de 8% des emplois bruxellois sont liés à l’économie circulaire

L’économie circulaire se porte bien à Bruxelles, et de façon générale, dans notre pays. Plus de 8% des emplois bruxellois sont liés à l’économie circulaire, notamment grâce aux activités à petite échelle.

D’après le rapport publié vendredi par la Fondation Roi Baudouin et l’organisation Circle Economy, ce sont près de 58.000 emplois qui sont, à Bruxelles, englobés dans l’économie circulaire, soit 8,1% des jobs bruxellois. La capitale décroche donc le taux le plus élevé du pays, puisque le pourcentage d’emplois liés à l’économie circulaire est de 6,8 en Wallonie, et 7,5 en Flandre (le même chiffre que la moyenne nationale).

Concrètement, l’économie circulaire propose de valoriser le potentiel des ressources et des matériaux, en évitant le gaspillage, et en les réintégrant dans un système qui les réutilise. On sort alors de l’économie linéaire “classique”, qui se résume généralement à du “take-make-waste”, soit “extraire-fabriquer-jeter”.

Les emplois liés à l’économie circulaire incluent, par exemple, les installateurs de panneaux solaires, les architectes travaillant les matériaux réutilisables, les analystes de données surveillant nos ressources, les gestionnaires en matière de co-voiturage, etc. Des domaines souvent liés à l’énergie, à l’entretien, au recyclage et au numérique.

Arnaud Bruckner – Photo : Belga / Eric Lalmand

Partager l'article

20 septembre 2019 - 13h40