Plus de 2.000 demandes d’asile en juillet en Belgique : une première depuis janvier 2016

Le cabinet du secrétaire d’État à l’Asile et à la Migration Théo Francken (N-VA) affirme que l’Office des Étrangers a enregistré en juillet 2.117 demandeurs d’asile : c’est la première fois depuis janvier 2016 que ce nombre dépasse 2.000, explique La Capitale ce mardi.

En juillet 2018, l’Office des Étrangers a enregistré 2.117 dossiers de demande d’asile, rapporte le cabinet du secrétaire d’État à l’Asile et à la Migration Théo Francken. Les statistiques depuis le début de l’année indiquaient entre 1.700 et 1.800 demandes par mois. Et depuis janvier 2016, le nombre de dossiers n’avait dépassé 2.000. Selon La Capitale, les demandes d’asile sont plus importantes en juillet de la part des Palestiniens, Turcs et Guinéens. Les Syriens restent toutefois les plus nombreux à introduire un dossier devant les Afghans et les Palestiniens.

Le cabinet Francken rapporte encore que 90% des demandes des Syriens reçoivent une issue favorable contre 92% pour les Palestiniens et les Érythréens, 94% pour les Burundais ou encore 95% pour les Salvadoriens contre 34% pour les Irakiens.

Selon Théo Francken, interrogé sur ces statistiques, l’explication de cette hausse émane de l’Union Européenne. “Notre pays paie le prix très amer d’un double manquement de la politique européenne”, affirme-t-il. “Il n’y a toujours pas de protection stricte des frontières européennes, car l’on continue à accueillir, dans les ports européens, des bateaux avec des migrants illégaux. L’Italie avait à peine fermé ses ports que le flux migratoire se fait maintenant à partir des ports espagnols”. Il affirme qu’il va discuter lors du prochain Conseil européen de nouvelles directives européennes en matière d’asile et qu’il va mener de nouvelles campagnes pour dissuader les demandeurs d’asile potentiels de faire le voyage jusqu’en Belgique, comme il l’a déjà fait en Albanie ou en Géorgie.

Gr.I. – Photo : Belga/Nicolas Maeterlinck

Partager l'article

07 août 2018 - 08h46