Le plan bruxellois pour les PME a contribué à en créer 7.500 de plus en deux ans

Le plan d’appui bruxellois à l’économie des PME en Région bruxelloise a contribué à augmenter leur nombre de 7.500 entre 2015 et 2017. Les 77 mesures de ce “Small Business Act” ont jusqu’ici été mises en oeuvre à hauteur de 74%, a affirmé mardi le ministre bruxellois de l’Economie et de l’Emploi, Didier Gosuin (DéFI). Au terme d’une évaluation intermédiaire, également présentée au Conseil Économique et Social de la Région-capitale, le ministre a également concédé qu’il restait du travail sur le volet de l’accès au financement, plus à la traine que les quatre autres axes principaux du plan.

Le Small business Act contient 77 mesures dont l’objectif était d’influer positivement sur une consolidation, voire une croissance du nombre de PME à Bruxelles; une croissance de l’emploi ainsi que de la valeur ajoutée contribuant à la prospérité et à la qualité de vie, créée par les PME. Selon Didier Gosuin, Bruxelles a dépassé, fin 2017, le palier des 100.000 (104.705) entreprises assujetties à la TVA, soit 7.500 de plus qu’en 2015 ou encore 649 entreprises au km2 (602 fin 2015).

Le taux de création d’entreprises le plus élevé du pays

Le taux bruxellois de création d’entreprises reste le plus élevé du pays, dépassant de deux points de pourcentage celui des deux autres Régions, mais aussi celui des autres grandes villes belges (12,6% contre 11,4% pour Liège et 11,3% pour Anvers). Le taux de survie des PME à 5 ans est resté plutôt stable à 66,6% en 2016, 67,1% en 2017 et 65,4% en 2018. Il est proche de celui de la Flandre (66,7%), et plus élevé que celui de la Wallonie(62,6%).

Ce taux va cependant de pair avec un taux relativement plus élevé de cessations d’entreprises (8% contre 6% en Flandre et 7% en Wallonie). Il est en baisse au cours des deux dernières années, comme dans les deux autres Régions. Toutefois, le taux de création net d’entreprises reste positif et supérieur à celui de la Flandre et de la Wallonie. Le nombre de postes de travail salarié a enregistré une croissance de 1.800 unités entre 2015 et 2017, surtout au sein des TPE.

Selon Didier Gosuin, plusieurs mesures du Small Business Act vont encore se déployer en 2019, ce qui pourrait amplifier le climat entrepreneurial dans la capitale. “Mais nous devrons accentuer à l’avenir le dispositif pour aider les entreprises à traverser la vallée de la mort que constituent pour elles les cinq premières années de leur existence et soutenir la transmission d’entreprises sachant que l’âge moyen des entrepreneurs à Bruxelles est de 50 ans“, a-t-il encore dit.

Avec Belga – Photo : Belga/Thierry Roge

Partager l'article

11 décembre 2018 - 14h05