Pierre de Chine au lieu de pierre bleue au parc du château Malou?

Les bordures de chemin autour du château Malou à Woluwe-Saint-Lambert ne sont pas en pierre bleue mais très probablement en pierre de Chine, rapporte ce matin La Capitale.

Une enquête révèle en effet que l’entrepreneur a falsifié les documents sur l’origine des pierres. La commune a l’intention de porter plainte. S’il se confirme que les matériaux utilisés ne sont pas conformes au cahier des charges, la société en cause sera sommée de remplacer les pierres litigieuses, nous déclare Olivier Maingain (DéFI), le bourgmestre de Woluwe-Saint-Lambert.

La Commission des Monuments et Sites a été saisie également, les chemins sont en effet situés dans un périmètre classé.

– Reportage de Marie-Noëlle DINANT et Yannick VANGANSBEEK

Partager l'article

01 février 2018 - 12h13