Close demande à Francken de prendre ses responsabilités sur l’accueil des migrants

Le bourgmestre de la Ville de Bruxelles Philippe Close (PS) a invité mardi le secrétaire d’Etat à l’Asile et la Migration Theo Francken (N-VA) à faire preuve de plus de professionnalisme dans la gestion de l’accueil des migrants en attente d’une autorisation ou d’un refus temporaire de séjour.

Selon lui, l’Office des Etrangers qui a déplacé depuis lundi le point d’enregistrement des personnes souhaitant introduire une demande de protection internationale au Petit-Château a demandé un coup de main à la Ville pour gérer l’afflux de personnes. Mais celle-ci ne peut à la fois assurer ce qui se passe au Parc Maximilien, à proximité de la gare du Nord et du Petit-Château, situé le long du canal, a-t-il dit.

Le centre d’accueil du Petit-Château, le long du canal à Bruxelles, a changé de rôle, étant devenu depuis lundi le point d’enregistrement unique pour les personnes qui veulent introduire une demande de protection internationale (l’asile) en Belgique. Concrètement, le service Enregistrement de l’Office des étrangers et le service Dispatching de Fedasil ont quitté la tour WTC II (Gare du Nord, en face du parc Maximilien) pour s’installer au Petit-Château. Selon Fedasil, les demandeurs d’asile suivent désormais un trajet d’arrivée uniforme: enregistrement de la demande, identification, screening sécurité, examen médical, admission sociale et désignation d’un lieu d’accueil. Ce trajet se déroule sur plusieurs jours.

Le secrétaire d’Etat à l’Asile et à la Migration a fixé un quota de 50 enregistrements quotidiens, hormis certaines personnes issues de groupes jugés vulnérables. “La limite de 50 personnes par jour pose un vrai souci de gestion en raison des regroupement de personnes en attente à l’extérieur -ndlr: selon M. Close environ 150 personnes par jour. La police pallie les carences du travail du secrétaire d’Etat. L’offices des Etrangers nous a demandé un coup de main, mais nous ne pouvons assurer à la fois ce qui se passe dans le lieu d’accueil déplacé de l’Office des Etrangers et au parc Maximilien”, a commenté mardi le bourgmestre de la Ville de Bruxelles.

Belga/crédit: Benoît Doppagne 

Partager l'article

04 décembre 2018 - 15h19