Perquisitions menées à Woluwe-Saint-Lambert dans un dossier d’arnaques de vente de voitures

La police fédérale a procédé mardi matin à une douzaine de nouvelles perquisitions dans le cadre d’une enquête liée à un important dossier d’escroqueries autour de la vente de véhicules d’occasion, a indiqué Eric Van Duyse, porte-parole du parquet fédéral, confirmant en partie une information de RTL Info. L’enquête dans le dossier “mère” est clôturée et la procédure est pendante devant la chambre du conseil à Bruxelles. Mais d’autres dossiers liés à cette importante enquête sont toujours en cours et traités séparément.

Des perquisitions ont été menées mardi matin à une douzaine d’adresses en région bruxelloise, dans le Brabant flamand et en Wallonie, notamment chez un concessionnaire de voitures à Woluwe-Saint-Lambert. Il est question, selon le porte-parole du parquet fédéral, d’arnaques ayant permis à des personnes d’obtenir des véhicules neufs, tandis que le dossier “mère” concerne plutôt des arnaques autour de l’achat de véhicules d’occasion.

Quelque 80 personnes sont suspectées de faire partie d’une organisation criminelle, responsable d’escroqueries via l’achat de véhicules d’occasion et dont les principales victimes sont les vendeurs, des particuliers qui mettaient en vente leurs véhicules via des annonces postées sur des sites web spécialisés.

De prétendus acheteurs répondaient aux annonces. De faux virements étaient ensuite effectués devant le vendeur, à qui était montrée sur un téléphone ou sur une tablette une fausse confirmation d’envoi de virement bancaire. Puis le véhicule acheté était rapidement exporté vers l’étranger.

Source et image: Belga

Partager l'article

11 février 2020 - 12h50