Pascal Peraïta assigne le Samusocial et la Cocom en justice

280.000 euros, c’est la somme que l’ancienne directrice du Samusocial, Pascale Peraïta réclame devant le tribunal du travail pour licenciement fautif. Elle assigne en justice le samusocial et la Cocom (commission communautaire commune).

C’est un véritable bras de fer judiciaire qui s’engage puisque la commission d’enquête du Samusocial recommande que l’ancienne directrice Pascale Peraïta rembourse 110 000 euros pour jetons de présence indument perçus. Le Samusocial réagira cette après-midi.

L’avocat de Pascale Peraïta, Quentin Wauters, assigne en justice le Samusocial, ainsi que la commission communautaire commune. “Nous considérons que la Cocom s’est rendue complice du licenciement abusif qui a été notifié à Mme Peraïta. A partir du moment où il y a éventuellement une complicité  dans la commission d’une faute, la Cocom pourrait être tenue responsable du paiement des indemnités légales dues à Mme Peraïta”, a-t-il expliqué au micro de BX1. 

  • Interview de Catarina Letor et Camille Dequeker

 

Partager l'article

19 mars 2018 - 13h04