Les pailles en plastique dans le collimateur de la région bruxelloise

Après les sacs en plastique à usage unique, Bruxelles pourrait bien bannir les pailles en plastique. C’est en tout cas la volonté de la ministre de l’Environnement Céline Frémault. 

Dans l’horeca en Belgique, on consomme 1,6 milliard de pailles chaque année. Le gouvernement bruxellois prévoit de les bannir, comme il l’a fait avec les sacs en plastique à usage unique l’an dernier. Mais comment les remplacer ? Une alternative pointe le bout de son nez : la paille en inox. Elle implique bien sûr d’être nettoyée, et requiert un investissement en temps de la part du personnel dans les bars et les cafés. Elle a aussi un coût : entre 75 centimes et 1 euro la paille à l’unité.

 

  • Reportage d’Alice Vandenbrouck et Yannick Vangansbeeck 

 

Partager l'article

16 mars 2018 - 17h57