Une nouvelle famille enfermée au centre 127 bis, une autre en sort

Une troisième famille a été enfermée dans l’unité créée dans le centre 127bis à Steenokkerzeel, a indiqué mercredi le cabinet du secrétaire d’Etat à l’Asile et aux Migrations Theo Francken. Entre-temps, la deuxième famille, azerbaïdjanaise, qui y avait été enfermée début septembre, a été transférée vers une unité ouverte.

Selon le cabinet du secrétaire d’Etat N-VA, ce transfert a eu lieu en raison d’une procédure suspensive rendant impossible le respect du délai légal maximum de 28 jours au-delà duquel les familles doivent être libérées si elles n’ont pas été expulsées, la famille ayant introduit une nouvelle demande d’asile.

Mais il est également la conséquence d’un rapport relatif à l’état de santé d’un des enfants de la famille. Selon De Standaard, la famille originaire d’Azerbaïdjan a été libérée du centre fermé car l’accompagnateur des enfants a constaté des troubles psychologiques chez l’un d’entre eux.

Avec Belga 

Partager l'article

19 septembre 2018 - 15h31