Note de politique générale distribuée au dernier moment, Ecolo Groen boycotte le conseil communal de Saint-Josse

Ce mercredi soir, la majorité tennoodoise présentait au conseil communal sa note de politique générale pour 2018-2024. Dans l’opposition, on dénonce un manque de transparence: les 26 pages du projet ont été distribuées quelques minutes avant la séance. Les élus Ecolo Groen ont boycotté ce point à l’ordre du jour.

C’est sur Facebook que les élus communaux Ecolo de l’opposition à Saint-Josse-ten-Noode ont exprimé leur exaspération. La note de politique générale pour 2018-2024 était présentée hier soir au conseil communal, un document rendu disponible quelques minutes avant la séance. Pour les Ecolo Groen, cette situation est inacceptable et ont décidé de boycotter ce point à l’ordre du jour, ils sont ainsi sortis de la salle du conseil. Ils dénoncent dans une publication Facebook ce “manque de transparence” de la part de la majorité.

Mais où sont les écologistes ??? Sortis du conseil.Recevoir les 26 pages du projet pour la commune de 2019-2024 une…

Publiée par Ecolo Groen Saint-Josse Sint Joost sur Mercredi 16 janvier 2019

 

On n’a pas eu la possiblité d’étudier le projet, on reçoit 26 pages sur notre banc, comment voulez-vous que l’on travaille?“, s’interroge dans une vidéo Zoé Genot, élue Ecolo. Jean Michel Muhire ajoute quant à lui: “Emir Kir est en train de présenter la note de politique générale tout seul devant les conseillers du groupe PS sans opposition et ne nous a pas donné la possibilité de pouvoir commenter cette note de politique qui est arrivée aujourd’hui… Alors que ça fait 7 jours tout pile qu’ils nous ont envoyé l’ordre du jour !”

En direct du #cc1210Boycott du deuxième point de l'ordre du jour "Note de politique général 2019-2024"

Publiée par Hayat Mazibas sur Mercredi 16 janvier 2019

 

“Ne pas donner la note avant relève de la tradition politique“, selon le bourgmestre Emir Kir

Joint par nos soins, Emir Kir, le bourgmestre PS de Saint-Josse-ten-Noode, balaie d’un revers de la main ces critiques. Pour lui, les élus communaux de l’opposition ont voulu faire “un effet d’audience, c’est juste pour faire le show. Ils préfèrent jeter l’opprobre sur les institutions communales et se présenter comme un chevalier blanc plutôt que de s’attacher sur le fond des propositions“.

De son côté, l’opposition brandit le règlement d’ordre intérieur au conseil communal ainsi que la nouvelle loi communale pour dénoncer la situation. En effet, on retrouve dans cette dernière, section 2, art. 87, part.2: “Pour chaque point de l’ordre du jour, toutes les pièces s’y rapportant sont mises à la disposition, sans déplacement, des membres du conseil communal dès l’envoi de l’ordre du jour. Si le conseiller en a fait la demande par écrit, les pièces susmentionnées lui sont transmises par voie électronique“.

Zoé Genot, chef de groupe Ecolo Groen à Saint-Josse, nous explique avoir écrit au bourgmestre afin de réclamer la note et pouvoir la préparer avant le conseil, un courrier resté sans réponse. “Il y a 6 ans, on s’était plaint de la même chose et on a pu avoir la note 24h avant, bien que ce soit court pour la préparer, on l’a eu avant. Il n’y a pas de ‘traditions politique’ qui existent, il faut respecter la loi“, ajoute-t-elle encore.

La note de politique générale 2018-2024 fera l’objet de débats et discussions lors des prochains conseils communaux précisent aussi bien Emir Kir (PS) que Zoé Genot (Ecolo Groen), notamment à l’occasion de la déclaration budgétaire qui devrait permettre de concrétiser les projets abordés dans la note.

Marine Guiet; Ill: Hayat Mazibas