NeuroAtt : un robot imaginé par l’ULB pour corriger les troubles de l’attention et du rythme

Les nouvelles technologies se mettent au service des neurosciences. Un robot imaginé par l’ULB peut être commandé par votre cerveau afin de vous aider à gérer votre stress, ou atténuer l’hyperactivité de certains enfants.

Le Laboratoire de Neurophysiologie  de l’ULB, Human Waves et l’exposition « The Art of Difference II » présentent le robot NeuroAtt (labellisé par Biowin). Il interagit avec le cerveau lorsque celui-ci produit des ondes dites alpha (de 8 à 12 Hz) correspondant à une phase de relaxation légère ou d’éveil calme.

« En fonction de l’état mental et selon l’activité, le cerveau traduit ceux-ci en ondes. Il fonctionne comme un oscillateur. Et les oscillations électriques peuvent être captées en surface via un casque à électrodes. Grâce aux technologies actuelles, il est possible d’identifier et de mesurer ces ondes”, explique Guy Cheron.

Ces mesures sont aujourd’hui appliquées aux sportifs de haut niveau et sont particulièrement utiles pour mesurer leur production d’ondes alpha en phase de concentration et de relaxation. Elles traduisent l’état de calme du cerveau qui peut alors se consacrer pleinement au geste parfait.

Le robot NeuroAtt reçoit par le biais d’électrodes enregistrées par le casque, les ondes cérébrales émises par le sujet : ces ondes mettent le robot en mouvement dès que les rythmes cérébraux souhaités sont atteints.

Il est devenu un auxiliaire incontournable de la gestion du stress, de l’attention, autant pour les musiciens et les grands sportifs, avant leurs performances, que pour les enfants, par exemple hyperactifs, qui apprennent ainsi à mieux appréhender et gérer leur concentration et leur calme.

■ Reportage Denis Caudron et Yannick Vangansbeek

Partager l'article

14 mai 2019 - 18h08