La N-VA veut isoler immédiatement chaque détenu radicalisé

La N-VA veut isoler immédiatement chaque détenu radicalisé - BX1

La N-VA souhaite que chaque détenu radicalisé soit immédiatement placé en régime d’isolement et fasse l’objet d’un suivi spécifique.

C’est ce qu’a expliqué jeudi Koen Metsu, le président de l’ancienne commission temporaire ‘Lutte contre le terrorisme’ de la Chambre.

“La Sûreté de l’Etat a connaissance de 400 profils à risque dans les prisons”, affirme M. Metsu, qui conteste l’approche du ministre de la Justice, Koen Geens (CD&V), concernant ces détenus.

“Il veut dans un premier temps les incarcérer dans le régime normal afin d’évaluer ceux qui doivent être mis à part. Je veux que chaque personne avec une pensée terroriste radicale soit d’abord isolée et qu’ensuite on évalue si elle est prête pour le régime habituel”, détaille le nationaliste flamand.

Ce dernier affirme par ailleurs ne pas comprendre que la peine maximale pour appartenance à un groupe terroriste ne soit que de cinq ans. “En Belgique, vous pouvez de surcroît être libéré après avoir purgé un tiers de la peine. C’est une période très courte, nous devons l’utiliser au maximum et ensuite continuer à suivre ces personnes”, estime-t-il.

BELGA

Partager l'article

31 mai 2018 - 07h30