Molenbeek: il y avait assez de policiers dans la rue la nuit du Nouvel an selon Catherine Moureaux

La bourgmestre de Molenbeek Catherine Moureaux (PS) estime qu’il y avait assez de policiers mobilisés dans sa commune à l’occasion des faits violents commis par des jeunes durant la nuit du Nouvel An aux Etangs noirs. Ceux-ci avaient brisé les vitres de trois commerces, pillé une pharmacie et bouté le feu à des déchets ainsi qu’à une voiture.

“Il y a eu suffisamment de préparation”, a-t-elle indiqué mardi à la VRT, réagissant aux critiques récentes du ministre de l’Intérieur Pieter De Crem (CD&V) à propos de la gestion des incidents à Molenbeek et dans d’autres communes bruxelloises.

A cette occasion, M. De Crem a réitéré le plaidoyer de sa formation politique et d’une partie significative de la classe politique flamande en faveur de la fusion des zones de police bruxelloises. Au cours d’un entretien avec une équipe de l’émission “Terzake” diffusé mardi soir par la VRT, Catherine Moureaux a contesté une insuffisance de policiers durant la nuit du réveillon, tout comme une préparation lacunaire de ceux-ci. “Il y avait quatre-vingts policiers. Il y a deux ans, au même moment, il n’y en avait que 46. Il y en a donc beaucoup plus à présent”, a-t-elle dit.

Selon Mme Moureaux, l’intervention des policiers a été rapide. Celle-ci a duré au total trente et une minutes. “C’était rapide car il y avait 200 jeunes sur la place”, a-t-elle commenté. Pour la nouvelle bourgmestre de Molenbeek, le financement de la zone de police de Bruxelles-ouest, dont le montant est calculé sur base de normes établies lorsque la commune comptait 50.000 habitants de moins, doit être revu à la hausse. “C’est ma première priorité”, a-t-elle insisté, précisant que le montant du financement s’élevait à 60 euros par habitant, soit bien moins que la moyenne belge de 96 euros par habitant.

Mme Moureaux souhaite rencontrer le ministre De Crem à ce propos. Molenbeek a annoncé mardi matin sa décision de porter plainte contre les “casseurs” à la base des dégradations sur le territoire de la commune lors de la nuit du Nouvel An.

Belga/crédit:BX1

Partager l'article

09 janvier 2019 - 06h50