Une minute de silence pour les victimes de l’attentat de Strasbourg à la Chambre : “Un acte ignoble”

Les députés de la Chambre ont respecté ce mercredi après-midi une minute de silence en hommage aux victimes de l’attentat de Strasbourg, qui a fait trois morts et treize blessés, ce mardi soir.

Avant cette minute de silence, le Premier ministre Charles Michel (MR) s’est adressé à la Chambre lors d’un discours confirmant la solidarité du peuple belge envers la France. “Il s’agit d’un acte ignoble et lâche”, lance-t-il. “Encore une fois, c’est la barbarie qui frappe. Nos pensées sont bien sûr pour les victimes, pour les familles, pour les proches, pour ceux qui ont perdu un parent ou un ami, et pour celles et ceux qui en ce moment se battent la vie. Cette attentat terroriste rappelle la tragédie vécue à Bruxelles. La liberté a de nouveau été frappée, cette même liberté qui est à la base de la démocratie, cette même liberté sur lequel s’appuie solidement ce projet européen. Nous sommes aux côtés des Français.”

Lire aussi : Fusillade à Strasbourg: il n’y aurait pas de victime belge

■ Images de la Chambre.

Partager l'article

12 décembre 2018 - 14h40