Découvrez   

Mini-Europe annonce son intention de fermer ses portes le 31 décembre

Le parc d’attraction et Brussels Expo, propriétaire du terrain occupé par Mini-Europe, avaient entamé une médiation, indique Thierry Meeus, directeur du site. Celle-ci n’a pas abouti. 

Le contrat de bail de Mini-Europe se termine au 31 décembre. “Nous avons tenté de négocier une prolongation mais les discussions n’ont pas abouti. Nous n’avons d’autre choix que d’entamer une procédure Renault.”, précise Thierry Meeus.

La phase d’information et de consultation de la procédure Renault est donc lancée. Elle prévoit entre autres la recherche d’une solution alternative. “Mais il reste peu de temps“, commente, Thierry Meeus. L’échéance est fixée à trois mois. Les modalités de départ et de démolition de Mini-Europe sont déjà en discussion. Le parc emploie une quarantaine de personnes.

Ce n’est pas la première fois que Mini-Europe, inauguré en 1989, annonce une probable fermeture. Le contrat d’exploitation du parc a déjà été plusieurs fois prolongé. Qu’en sera-t-il cette fois? Le dossier est intimement lié au projet Neo, vaste plan de réaménagement du plateau du Heysel.

S.R.

■ Reportage de Marie-Noëlle Dinant, Frédéric De Henau et Lola Depaepe

 

Partager l'article

17 septembre 2020 - 16h02
Modifié le 17 septembre 2020 - 16h53