Un membre de la N-VA suggère de chercher le “bourreau de Raqqa” sur la liste des candidats d’origine étrangère du PS bruxellois

Selon des informations diffusées ce mardi dans De Standaard, un homme originaire de Schaerbeek pourrait être l’un des exécutants du groupe terroriste Etat islamique à Raqqa.

Dans un message publié ce mardi sur Twitter, Chil Brant, un membre de la N-VA suggère de chercher le djihadistes surnomé “le boucher de Raqqa” parmi les candidats PS de Bruxelles issus de l’immigration. L’homme est présenté sur le site des nationalistes comme un responsable de la communication de la N-VA de la section de Wuustwezel, dans la province d’Anvers. Il publie sur Twitter une capture d’une conversation Whatsapp appelée “N-VA campagne”. L’homme y reprend les candidats d’origine allochtones.

Selon des informations diffusées ce mardi dans De Standaard, un homme originaire de Schaerbeek pourrait être l’un des exécutants du groupe terroriste Etat islamique à Raqqa.

Plusieurs figures politiques du PS bruxellois n’ont pas tardé à réagir. Dans un tweet, Ahmed Laaouej s’adresse à la police fédérale: “Ceci est une incitation manifeste, de la N-VA, à la haine raciste. C’est une infraction pénale dirigée contre des personnes qui furent candidat(e)s à une élection et qui le sont encore pour beaucoup.” “Dans quel pays vit-on ?” s’interroge le chef de groupe PS au Parlement.

T.D., image Belga d’illustration

Partager l'article

11 septembre 2018 - 16h47