Les Mauves sous pression à l’approche de leurs deux derniers matchs de l’année

Première apparition devant la presse pour Karim Belhocine, l’entraîneur interimaire du club anderlechtois depuis l’éviction de l’entraîneur Hein Van Haezebrouck. Pour rappel, l’homme a été  remercié dimanche, au soir de la défaite 2-1 au Cercle Bruges. 

La conférence de presse qui s’est tenue aujourd’hui portait un message fort: stopper la série de six matchs sans victoire pour le RSCA. Un message martelé auprès des joueurs à la veille de leur match contre Mouscron (18h) et celui à domicile contre Waasland-Beveren le jeudi 27 décembre à 20h30 – les deux derniers matchs de l’année.

La direction veut un sans-faute (2 victoires) pour terminer l’année. Autant dire que Karim Belhocine (et Jonas De Roeck, qui a été nommé entraîneur-adjoint en attendant d’officialiser le nouveau staff) travailleront sous pression. Cette présentation devant la presse survient également au lendemain de la nomination du nouveau directeur technique, Frank Arnesen.

 

Anderlecht n’a remporté que 9 victoires en Jupiler Pro League cette saison, après avoir aligné 12 points sur les 12 possibles au début de la compétition.

La Rédaction en ligne

 

Partager l'article

21 décembre 2018 - 18h22