Découvrez   

“Masque 19” : signaler les violences intrafamiliales discrètement, à son pharmacien

Dans les pharmacies, les victimes de violences intrafamiliales ont la possibilité de les dénoncer, en commandant un “masque 19”. À Watermael-Boitsfort, la commune a proposé à toutes les officines sur son territoire de participer à l’initiative.

Ce masque, qui n’existe pas physiquement, est en fait un code entre le pharmacien et son client ou sa cliente, signifiant que la personne est victime de violences intrafamiliales.

Le pharmacien propose alors à la victime de remplir un canevas simple concernant sa situation, et ainsi savoir si elle souhaite contacter la police, ou faire appel au CEFAS, le service communal de prévention des conflits et violences dans l’espace familial et scolaire.

■ Reportage de Diane Warland, Arnaud Bruckner et Quentin Rosseels, avec Paul Bourrières

Partager l'article

06 septembre 2020 - 14h15
Modifié le 06 septembre 2020 - 18h21