Découvrez   

Marie Lipstadt-Pinhas, survivante de la Shoah, est décédée

Survivante du camp d’extermination d’Auschwitz, Marie Pinhas-Lipstadt avait inlassablement pris la parole pour raconter son histoire et témoigner de l’horreur nazie. 

Née en 1931 à Salonique, en Grèce, Marie Pinhas-Lipstadt arrive un an plus tard à Bruxelles, avec sa famille. Ils y resteront jusqu’en 1944. Le 20 juillet, sur dénonciation, ses parents et elle sont arrêtés et déportés à Auschwitz. Son père ne reviendra pas de déportation. Mais sa mère et elle survivront, après plusieurs transferts dans d’autres camps de concentration, notamment à Dachau. Rapatriées par la Croix-Rouge, elles arriveront à Bruxelles le 1er juin 1945.

Marie Pinhas-Lipstadt vivait à Uccle, avec son mari. En 2006, elle avait reçu le titre de “Mensch de l’année” du CCLJ (Centre communautaire laic juif). Depuis quelques années, elle avait ralenti ses interventions et ses prises de parole. Avec son décès, c’est l’une des dernières témoins et survivantes de la barbarie nazie qui s’en va.

Rédaction (Crédit photo : Regards)

Partager l'article

25 juin 2020 - 12h05
Modifié le 25 juin 2020 - 12h05