Marche pour le climat : pour la porte-parole de Greenpeace Belgique, “le mouvement est instopable”

La porte-parole de l’ONG était invitée sur La Première à réagir à la nouvelle Marche pour le climat qui a rassemblé 70.000 personnes ce dimanche à Bruxelles. 

Après la seconde Marche des étudiants pour le climat ce jeudi, 70.000 personnes se sont à nouveau rassemblées dimanche à Bruxelles pour manifester et exprimer leurs craintes. Pour Juliette Boulet, porte-parole de Greenpeace en Belgique, le mouvement est “instopable“. “Ca ne s’arrêtera pas tant qu’il n’y aura pas de politique forte mise en place“, a-t-elle déclaré sur l’antenne de la RTBF.

La porte-parole parle d’une véritable impatience de la part des citoyens. “Il y a une impatience croissante, il faut que le politique écoute ça“, estime-t-elle. Juliette Boulet en a profité pour critiquer la politique de la ministre fédérale de l’Environnement, Marie-Christine Marghem “Marghem prend conscience de la situation aujourd’hui. C’est un peu facile après quatre années où elle aurait pu faire changer les choses“, a-t-elle déclaré.

Partager l'article

28 janvier 2019 - 07h59