Une manifestation pour (encore) s’opposer à la réforme des pensions

10.000 personnes selon les syndicats – mais seulement 4.000 d’après la police – sont présentes mardi matin dans les rues de la capitale pour manifester contre la réforme des pensions du gouvernement fédéral. Les organisations présentes sont particulièrement remontées contre les mesures relatives aux retraites présentes dans le “Jobs Deal” conclu cet été.

Le report des crédits-temps à l’âge de 60 ans au lieu de 55 ans précédemment, ainsi que le recul des régimes de chômage avec complément d’entreprise (RCC) à 62 ans avec 41 ans de carrière cristallisent le courroux de la FGTB, de la CSC et de la CGSLB.

De manière générale, les syndicats fustigent la volonté du gouvernement Michel de saper le système de pensions. Selon le calcul des syndicats, les pensions les plus élevées pourraient baisser de 353 euros par mois.

Dans le courant de la matinée, une délégation a rencontré le Ministre de l’Emploi et le le Ministre des Pensions.

Il ne s’agit pas de la première manifestation contre la réforme des pensions. En mai dernier, 70.000 personnes avaient battu le pavé dans les rues de Bruxelles pour la même raison.

►Lire aussi : Les embarras sur la mobilité

  • Reportage de Marie-Noëlle Dinant et Nicolas Scheenaerts

Partager l'article

02 octobre 2018 - 12h42