La manifestation de soutien à Theo Francken a rassemblé 10 personnes

La police de la zone Bruxelles-Capitale-Ixelles n’a pas reçu de demande d’autorisation du rassemblement, a-t-elle indiqué à l’agence Belga.

Dix personnes se sont rassemblées, ce mercredi, à la gare de Bruxelles-centrale, afin de soutenir le secrétaire d’Etat à l’Asile et la Migration, Theo Francken (N-VA). L’appel avait été lancé sur un groupe Facebook intitulé “LES BELGES SOUTIENNENT THEO FRANCKEN CONTRE LES MIGRANTS”. La manifestation n’était pas autorisée mais a été tolérée par la police pendant une heure.

La manifestation était une initiative de Catherine Drugmand, qui se décrit elle-même comme une “citoyenne ordinaire“. “Je ne fais pas de politique mais je soutiens Theo Francken. Il a clairement expliqué ce qu’il faisait et je pense qu’il ne reçoit pas suffisamment de soutien de la part du gouvernement. Il est très critiqué mais je ne sais pas si tout ce qui est dit est correct. Peut-être les médias ne font-ils pas correctement leur travail. Je ne suis pas contre les migrants, la Belgique doit accueillir les personnes qui fuient la guerre. Mais cela doit être encadré, le reste du gouvernement doit prendre ses responsabilités.”

Un autre manifestant s’exprime de manière plus radicale. “Theo Francken fait correctement son travail et a besoin de notre soutien”, explique-t-il. “L’immigration doit cesser, c’est scandaleux, ces gens viennent ici pour profiter. Il y a déjà assez de pauvres en Belgique qui ont besoin de notre aide. On dit maintenant que les Soudanais sont maltraités mais il n’y a aucune preuve de cela. Le Francken-bashing doit arrêter.” Le secrétaire d’Etat est fortement mis en cause, y compris par certains au sein de la majorité, pour avoir rapatrié des migrants au Soudan, une dictature, malgré des avertissements sur le risque qu’ils y subissent de mauvais traitements.

avec Belga

Partager l'article

27 décembre 2017 - 11h50

Trouvez un emploi avec Stepstone :