Magnette : “Le cordon sanitaire s’impose vis-à-vis de tous les élus d’extrême droite”

Le président du Parti socialiste Paul Magnette a dit samedi matin “prendre acte” de la décision de la commission de vigilance de la fédération bruxelloise du PS d’exclure le député-bourgmestre Emir Kir du parti.

“Cette sanction fait suite au non-respect du cordon sanitaire. Pour le PS, son respect s’impose vis-à-vis de tous les élus d’extrême droite, quels qu’ils soient et d’où qu’ils viennent”, a répété samedi M. Magnette.

Mi-décembre, sur le plateau de RTL-TVi, il avait déjà “fermement” condamné la rencontre qu’Emir Kir avait eue quelques jours auparavant avec des maires turcs membres du parti d’extrême droite MHP.

Deuxième cas d’exclusion du PS en quelques semaines

L’exclusion d’Emir Kir des rangs du PS est la deuxième en quelques semaines à peine. Le 3 janvier dernier, la commission de vigilance de la section liégeoise du PS avait pour rappel décidé d’exclure l’échevin de Neupré Benoît Hons pour des propos polémiques sur Facebook. Victime d’un vol en Espagne, il s’en était pris aux gens du voyage, les traitant notamment de “spécimens parasites”.

Belga – Photo/Nicolas Maeterlinck

Emir Kir : “Mon bilan démontre mon absence de complaisance avec l’extrême-droite”

Emir Kir exclu du PS

Partager l'article

18 janvier 2020 - 12h11