Lutte contre les logements vides : 12 observatoires communaux subsidiés en 2018

Le gouvernement bruxellois a partagé une subvention de 277.500 euros entre 12 communes de la Région de Bruxelles-Capitale qui mettent en place des observatoires communaux des logements inoccupés.

Face à la longueur des procédures pour la création de nouveaux logements et la rareté du foncier, de nombreuses communes mettent en place depuis 2006, avec le soutien des autorités régionales, des observatoires communaux destinés à réaliser des inventaires des logements inoccupés. Ces projets permettent ainsi de mieux identifier les logements vides et ainsi les reconvertir plus facilement en logements publics ou logements AIS. En effet, la cellule Logements inoccupés de Bruxelles Logement s’occupe ensuite de diriger les propriétaires de ces habitations vides vers le réseau des AIS.

Le gouvernement bruxellois, à l’initiative de la ministre du Logement Céline Fremault (cdH), a libéré une subvention de 277.500 euros partagée entre 12 communes qui vont mettre en place ces observatoires communaux. Les communes sont concernées sont : Anderlecht, Bruxelles-Ville, Etterbeek, Evere, Forest, Ganshoren, Jette, Schaerbeek, Uccle, Watermael-Boitsfort, Woluwe-Saint-Lambert et Woluwe-Saint-Pierre.

En outre, une séance d’informations a été organisée en février dernier par l’administration Logement afin de rencontrer l’ensemble des acteurs intéressés et faciliter l’introduction d’un maximum de dossiers.

Je me réjouis de cette intensification de la collaboration entre partenaires locaux et régionaux qui permettra de rendre plus efficace la lutte contre les logements vides”, confie la ministre Céline Fremault.

Gr.I. – Photo : illustration Belga

Partager l'article

10 juillet 2018 - 14h30