Logement molenbeekois : la SLRB transmet le dossier au parquet

La SLRB, Société de logement de la Région bruxelloise, a décidé de transmettre au parquet de Bruxelles le rapport d’audit réalisé sur la gestion du Logement molenbeekois, indique ce mardi la RTBF.

La présidente et le vice-président de la Société de logement ont envoyé un courrier aux autorités judiciaires pour les informer de la nature des dysfonctionnements relayés par la presse ces derniers jours, notamment en matière de marchés publics.

Niveau de risque jugé “extrême”

Selon un rapport d’audit intermédiaire sur la gestion du Logement molenbeekois, le niveau de risque est jugé “extrême” quant à des procédures d’achats, la gestion de garanties locatives ou des charges locatives, rapportait lundi La Dernière Heure.

Les problèmes semblent nombreux au sein de la société du Logement molenbeekois, en charge de 3 340 logements sociaux à Molenbeek. Il s’agit de la troisième société immobilière de service public (SISP) la plus importante de la Région bruxelloise après le Logement bruxellois et le Foyer anderlechtois.

Nombreux manquements

Selon un rapport intermédiaire révélé lundi par la Dernière Heure et qui sera discuté ce lundi par le comité de direction de la société, de nombreux manquements sont signalés. L’audit indépendant, demandé par la Société du logement de la Région de Bruxelles-Capitale (SLRB) et la ministre de tutelle Céline Fremault (cdH), pointe ainsi que la moitié des factures analysées entre 2013 et 2017 n’ont pas de bons de commande préalable. En outre, un fournisseur aurait été sélectionné sans procédure de marché public malgré une facture dépassant les 300 000 euros par an.

Toujours selon cet audit mené par EY, les créances des arriérés locatifs atteignent 2,2 millions d’euros (dont 1,1 million pour des locataires présents dans les logements). Le montant des garanties locatives dépassées dépasse, pour sa part, le demi-million d’euros. Enfin, le retard dans le décompte des charges pousse à la hausse le nombre de plaintes des locataires. Des questions se posent également sur la gestion des ressources humaines au sein de l’entreprise.

Sollicité lundi, Michel Heylenbosch (MR), président du conseil d’administration du Logement molenbeekois, n’a pas souhaité commenter ces informations.

Lire aussi : Un rapport sur le Logement molenbeekois évoque de graves problèmes dans sa gestion (21/01)

Partager l'article

22 janvier 2019 - 17h12