Logement: l’allocation loyer généralisée passe de 110 à 160 euros par mois

Ce dispositif destiné aux ménages en attente d’un logement social et porté par la ministre bruxelloise du Logement Céline Fremault (CDH) sera plus que vraisemblablement revalorisé selon la nouvelle mouture du projet, dont L’Écho a pu prendre connaissance.

Cette modification répond à une remarque de Brulocalis, l’association des villes et des communes bruxelloises, qui craignait que “les familles monoparentales et les isolés n’obtiennent un aide d’un montant inférieur à ce à quoi ils pourraient prétendre dans le cadre du régime actuel”, selon la note de Céline Fremault. Le montant de base de cette allocation destinée à un public rencontrant des difficultés à se loger était fixé à 110 euros par mois, alors que les conditions de son octroi étaient assouplies en décembre dernier. A l’époque, le dispositif mis en place sous la législature précédente n’avait encore bénéficié qu’à 43 ménages.

Pour rappel, l’ambition de cette réforme était à la fois de généraliser et de simplifier l’octroi de l’allocation loyer. Mise en place en 2014, celle-ci était principalement destinée aux personnes précarisées forcées de déménager en raison d’un logement inadapté ou encore d’une situation d’insalubrité. Le gouvernement bruxellois, qui doit encore marquer son accord sur ce nouveau projet, devrait couler cette allocation dans une ordonnance et non plus dans un simple arrêté ministériel. Ceci afin d’offrir au projet une base légale plus solide et s’assurer de sa pérennité.

J. Th.

Partager l'article

22 mai 2018 - 13h02