L’Exécutif des Musulmans de Belgique répond à la polémique concernant la Grande Mosquée

Plus tôt dans la journée, Nordine Taouil, initiateur d’un CCIB renouvelé, a dénoncé le fait que l’EMB ait fait venir cet imam formé à l’université de Médine et qui ne parle ni français, ni néerlandais pour donner le prêche du vendredi. L’EMB a tenu a clarifier la situation. 

“L’EMB regrette les informations erronées parues dans la presse ces derniers jours au sujet du prêche prononcé le vendredi 5 avril à la Grande Mosquée de Bruxelles”, explique l’organisation dans un communiqué.

“L’EMB a désigné des imams issus de mosquées reconnues, payés exclusivement par le SPF Justice, pour diriger les prières et le prêche du vendredi en alternance (…) Ce prêche a donc été prononcé par deux imams provenant de mosquées reconnues, en français ainsi qu’en arabe, qui est la langue liturgique du culte musulman”.

Ce sera la première et la dernière fois qu’un prêche sera donné dans une autre langue que le français ou le néerlandais“, avait assuré ce matin le Ministre de la Justice, Koen Geens.

Lire aussi : http://telebruxelles.be/news/grande-mosquee-koen-geens-veut-donner-du-credit-a-lexecutif-des-musulmans/

Partager l'article

08 avril 2019 - 19h57