Les tunnels bruxellois fermés 1307 fois en 2018

Tunnel Léopold II - Illustration Intérieur - BX1

Selon les chiffres de Bruxelles Mobilité révélés par nos confrères de Bruzz, les tunnels de la Région bruxelloise ont dû fermer à 1307 reprises en 2018, la plupart du temps en raison de… pannes de voitures.

Les tunnels fermés, cela fait malheureusement partie du quotidien des automobilistes bruxellois. Pourtant, si des tunnels de la capitale sont parfois interdits à la circulation, ce n’est pas toujours de la faute des infrastructures, loin de là. Les statistiques de Bruxelles Mobilité, révélées par nos confrères de Bruzz, montrent ainsi que sur 1307 fermetures enregistrées en 2018, plus de la moitié d’entre elles sont dues à des automobilistes en panne dans ces tunnels.

Dans près d’un quart des cas, ce sont des accidents qui mènent à la fermeture des tunnels bruxellois.

Les chiffres montrent également que les tunnels ont été fermés dans 37 cas suite à un problème technique.

60 fermetures ont été causées par le passage d’un véhicule trop grand, alors que 12 autres fermetures ont été décidées en raison de véhicules en marche arrière. Bruxelles-Mobilité compte également 8 conducteurs fantômes et 13 cyclistes ou piétons qui ont entraîné d’autres fermetures.

Enfin, 42 tunnels ont été fermés en 2018 en raison d’inondations suite aux intempéries.

Bruxelles Mobilité rappelle aux automobilistes qu’ils doivent se garer le plus à droite possible en cas de problème ou de panne, qu’ils doivent placer un triangle de sécurité et une veste fluo, et qu’ils doivent appeler le gestionnaire des tunnels via les téléphones muraux placés dans ces tunnels.

Gr.I. – Photo : BX1

Partager l'article

15 juillet 2019 - 08h49