Les scooters de Scooty disparaissent de Bruxelles

Le service de scooters électriques partagés Scooty (groupe Europcar) a décidé de cesser la mise à disposition de ses véhicules sur l’ensemble du territoire bruxellois, à peine quatre ans après son arrivée sur le marché belge.

Lancé fin 2016 en Région bruxelloise et à Anvers, le service de scooters électriques partagés Scooty fait finalement ses adieux à la Belgique. Le projet imaginé par une start-up belge et racheté en 2018 par le groupe Europcar ne prend plus aucune nouvelle réservation depuis le 24 juillet dernier, et les scooters rouge et blanc vont peu à peu disparaître des voiries bruxelloises.

Ce service permettait à tout propriétaire de permis B de réserver un scooter électrique de la marque, de réaliser un trajet avec, et d’ensuite le garer dans une des zones indiquées par le groupe sur son application. Selon les derniers chiffres de Bruxelles Mobilité, en mai dernier, Scooty disposait encore d’une flotte de 300 véhicules électriques dans les rues de la capitale. En août 2019, le groupe avait également annoncé étendre ses zones de débarquement, proposant notamment d’emmener les scooters jusqu’au Docks, jusqu’à l’Atomium ou encore à Stockel.

Finalement, ce lundi, Scooty a envoyé un e-mail à l’ensemble de ses clients annonce que le service de partage de scooters prend fin. “Dans les prochains jours, nous mettrons à disposition un FAQ sur notre site web et notre application mobile”, précise la société, qui propose aux clients de les contacter également par e-mail via support@scootysharing.be.

Gr.I. – Photo : archive Scooty/Europcar

Partager l'article

27 juillet 2020 - 14h36
Modifié le 27 juillet 2020 - 14h36