Les recherches pour Theo Hayez, l’étudiant ucclois disparu en Australie se concentrent sur deux zones

Les recherches pour l’étudiant belge Theo Hayez porté disparu en Australie se concentrent sur deux zones dans la localité de Byron Bay où il a été aperçu pour la dernière fois fin mai à la sortie d’une boite de nuit, rapporte l’agence de presse australienne AAP.

Grâce aux informations relatives à la téléphonie du jeune Bruxellois, les enquêteurs ont décidé lundi de concentrer leurs recherches sur deux zones, soit à l’est du centre-ville de Byron Bay, et dans le bush au nord-est de la localité. “Nos derniers enregistrements indiquent que le téléphone a été utilisé dans ces alentours“, a commenté lundi l’inspecteur en chef chargé des recherches, Matthew Kehoe de la police du district de Byron Bay lundi, cité par AAP. “Nous n’avons encore rien découvert de significatif mais nos recherches se poursuivent“.

Lundi, les recherches se sont poursuivies pour retrouver le voyageur, dont les effets personnels ont été retrouvés intacts dans l’auberge de jeunesse où il résidait. La police, un hélicoptère, les secouristes volontaires Surf Life Saving et Marine Rescue ont été mobilisés pour mener ces recherches, assistés par les services d’urgence, des résidents locaux et d’autres voyageurs.

Les volontaires se sont retrouvés devant le bar où Theo Hayez a été aperçu pour la dernière fois, le 31 mai à 23h00, pour couvrir les alentours en se concentrant sur les endroits les moins fréquentés. La police a aussi fait appel à tout signalement, dont des vidéos des rues longeant l’établissement à l’heure de la disparition du jeune homme.

Theo Hayez était arrivé en Australie à la fin de l’année dernière avec un visa de travail et devait rentrer en Belgique cette semaine. L’ambassade belge à Canberra est en contact étroit avec la police locale de Byron Bay, station balnéaire populaire sur la côte est de l’Australie, dans l’Etat de Nouvelle-Galles du Sud.

Belga

Partager l'article

11 juin 2019 - 06h30