Découvrez   

Les procédures de verbalisation vont s’intensifier pour la police de la Zone Midi

Police - Gare de Bruxelles-Midi - Belga Thierry Roge

Face au durcissement des mesures sanitaires, le travail de la police est de sensibiliser mais aussi d’informer. Les procédures de verbalisation vont s’intensifier précise la police de la Zone Midi dans un communiqué

Le non-respect des décisions peut être sanctionné d’amendes à hauteur de 250€.

« Nous avons identifié 4 priorités ; Les établissements horeca qui ouvrent malgré les interdictions, les rassemblements de plus de 4 personnes dans l’espace public, le refus d’injonction ou la récidive quant au port du masque ainsi que la consommation d’alcool, soit les mesures qui limitent la propagation du virus dans l’espace public.” dit Jurgen De Landsheer, Chef de corps de la Zone Midi.

“Nous gardons une approche de proximité mais renforçons le message par la verbalisation dès aujourd’hui. Bien entendu nous adapterons notre approche pour les sans-abris en matière de couvre-feu. Ils seront réorientés si possible vers les dispositifs d’aide en collaboration avec les services communaux. » rajoute le Chef de corps de la Zone Midi.

« Protéger les personnes les plus fragiles et les équipes hospitalières est notre absolue priorité », explique Stéphane Roberti, président du collège de la Zone de police Midi.

Face à la situation sanitaire qui s’aggrave de jour en jour, la police de la Zone Midi espère une solidarité commune.

La rédaction / Photo: Belga

Partager l'article

28 octobre 2020 - 11h55
Modifié le 28 octobre 2020 - 12h09