Les policiers victimes de violence physique seront entièrement remboursés

Les fonctionnaires de police victimes de violence physique aggravée seront dorénavant indemnisés à hauteur de tous les coûts engendrés, a annoncé lundi le ministre de l’Intérieur Pieter De Crem, qui a signé un arrêté royal en ce sens.

Le ministre CD&V avait annoncé cette mesure à la suite des échauffourées du Nouvel An à Molenbeek, au cours desquelles quatre policiers avaient été légèrement blessés. Actuellement, les agents sont partiellement remboursés. Dorénavant, toutes les consultations médicales et paramédicales ainsi que les médicaments en pharmacie le seront totalement, y compris d’éventuelles prothèses et autres appareils d’orthopédie, ainsi que les frais de déplacement et de nuitée à l’hôpital, ce qui est valable aussi pour le partenaire, les parents et les enfants.

En 2017, 852 agents ont été victimes de coups et blessures volontaires. Au premier semestre 2018, ce chiffre était de 400, selon la banque de données nationale générale de la police.

Belga – Photo: Jonas Roosens

Partager l'article

18 mars 2019 - 10h26