Découvrez   

Les patrons bruxellois envisagent de recruter davantage à court terme

Le marché de l’emploi belge continuera à tourner au ralenti au cours du quatrième trimestre en raison de la crise du Covid-19, prévoit mardi le nouveau baromètre ManpowerGroup des perspectives d’emploi. Les chiffres bruxellois sont toutefois plus encourageants qu’au nord et au sud du pays.

Les employeurs se préparent à vivre une crise plus longue que ce qu’ils avaient prévu initialement. D’après les résultats du baromètre, 11% des 446 employeurs sondés fin juillet prévoient de renforcer leurs effectifs d’ici la fin de l’année, alors qu’également 11% d’entre eux comptent les réduire. Par rapport à la Flandre (-3%) et la Wallonie (+2%), les  pronosticss des patrons bruxellois sont davantage encourageants à Bruxelles (+6%) avec des intentions de recrutement en hausse de 6 points en comparaison trimestrielle.

Les perspectives d’emploi sont positives dans quatre des huit secteurs sondés, et s’améliorent légèrement dans six d’entre eux par rapport au trimestre précédent. Mais la situation continue de se dégrader dans le secteur horeca, où les perspectives d’emploi sont au plus bas depuis 17 ans.

Belga

Partager l'article

08 septembre 2020 - 09h51
Modifié le 08 septembre 2020 - 09h51