Les livreurs Deliveroo doivent être considérés comme salariés ou indépendants, estime le fisc

Le SPF Finances estime que l’entreprise ne répond plus au critère de la loi sur l’économie collaborative qui permet une non-taxation des 6.250 premiers euros gagnés par chaque coursier, rapporte Le Soir.

Malgré les avertissements du fisc, Deliveroo organise toujours le travail de ses coursiers sous ce statut fiscalement intéressant. Conséquence: les livreurs ne peuvent plus travailler sous le statut collaboratif exempté d’impôt. Ils doivent être considérés par l’entreprise comme des salariés, soit comme des indépendants. La société est censée dans cette optique leur fournir les fiches fiscales appropriées. L’entreprise a assuré pour sa part au journal qu’elle s’inscrivait toujours dans le cadre de l’économie collaborative.

J.Th. Photo: Belga

Partager l'article

24 mai 2019 - 11h00