Découvrez   

Les hôtels bruxellois retrouvent un système de classement par étoiles

Depuis le 15 janvier dernier, les hôtels bruxellois ont la possibilité de s’inscrire dans un nouveau système de classement par niveaux de confort. Ils retrouvent ainsi l’opportunité d’une mention de leur nombre d’étoiles, a annoncé jeudi le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort, à l’initiative de la nouvelle réglementation.

Depuis la dernière réforme de l’Etat et le transfert du tourisme à la Région en 2014, le niveau de confort d’une dizaine d’établissements hôteliers classés sous le régime flamand, et de 184 établissements classés sous le régime de la CoCoF, n’était plus contrôlé. Les nouveaux établissements hôteliers ne bénéficiaient quant à eux d’aucun classement.

Dans le cadre de la mise en place du nouveau classement de confort, en application d’une ordonnance adoptée par le parlement régional au début de l’an dernier, priorité est donnée aux établissements de la catégorie “hôtel”. Les hôtels vont ainsi pouvoir s’aligner sur la catégorisation “hotelstars” valable dans les autres Régions et Communautés mais aussi hors de Belgique. Cela se produira sur base de critères issus de négociations au sein d’un consortium de plusieurs pays européens dont la Belgique, communique le cabinet Vervoort. “Les étoiles des hôtels bruxellois retrouveront leurs lettres de noblesse. Ceci profitera aussi bien au touriste qui pourra identifier rapidement le niveau de services offerts qu’à l’exploitant hôtelier qui pourra mieux se positionner sur le marché“, a commenté jeudi le ministre-président.

https://twitter.com/rudivervoort/status/1225350323189026816

Selon M. Vervoort, les hôteliers pourront s’inscrire dans cette démarche sur base volontaire. Rodolphe Van Weyenbergh, secrétaire général de la Brussels Hotels Association, souligne jeudi que la classification par étoiles restait un élément important dans le positionnement et la différenciation des hôtels. D’après lui, un outil d’audit en ligne permettra de tester la future classification avec des catégories intermédiaires allant jusqu’à 5 étoiles “supérieur”.

L’administration régionale Bruxelles Économie et Emploi sera chargée de réceptionner les demandes, de les analyser, d’effectuer les audits et d’octroyer les étoiles dans le cadre d’une procédure associant l’exploitant désireux de s’inscrire dans le nouveau système de classement. Elle aura également une mission de contrôle pour garantir le maintien de la qualité des établissements classés.

Source/Image : Belga

■ Reportage de Thomas Dufrane, Béatrice Broutout et Manuel Carpiaux

Partager l'article

06 février 2020 - 17h38
Modifié le 06 février 2020 - 18h19