Les certificateurs PEB jugent leur examen trop complexe

Bruxelles Environnement a mis sur pied un nouvel examen pour les certificateurs PEB (performance énergétiques des bâtiments). Après le 15 octobre, pour continuer à exercer leur métier, ils devront avoir réussi cette épreuve.

Les certificateurs PEB doivent passer un examen qui est, semble-t-il, trop complexe. A peine 30% des certificateurs ont réussi cet examen. Bruxelles Environnement a décidé de mettre en place cette épreuve car 80% des certificats délivrés comportent des erreurs. Aujourd’hui, on compte 1500 professionnels agréées qui devraient repasser l’examen avant octobre. Cependant, très peu se sont inscrits.

■ Reportage de Marie-Noëlle Dinant et Frédérique De Henau

Partager l'article

04 juin 2019 - 18h02