Les Belgian Cheetahs finalement en 5ème position du 4×400 m

Les Belgian Cheetahs ont finalement pris la 5e place de la finale du relais 4×400 m dames des championnats du monde d’athlétisme, dimanche soir au stade Khalifa de Doha, au Qatar. Les Belges ont franchi la ligne d’arrivée en 6e position. Elles ont ensuite progressé de deux rangs à la suite des disqualifications de la Jamaïque et du Canada, avant que la Jamaïque ne soit finalement réintégrée. 

Hanne Claes, Imke Vervaet, Paulien Couckuyt et Camille Laus ont couru en 3:27.15. Les Américaines se sont imposées en 3:18.92 devant les Polonaises (3:21.89) et les Jamaïcaines (3:22.37) et la Grande-Bretagne (3:23.02). La Belgique terminant donc à la cinquième place.

On ne va pas refuser, évidemment“, se réjouissait malgré tout la coach d’un projet qui vient fêter ses 18 … mois. Hanne Claes, Imke Vervaet, Paulien Couckuyt et Camille Laus étaient aux anges. “En plus notre temps de 3:27.15 est proche de notre record d’hier, mieux que le précédent” soulignait Camille Laus. “Nous étions venues pour nous qualifier pour Tokyo, on termine 5es mondiales, 3e nation européenne, on bat notre record national. C’est fantastique” résumait Hanne Claes, qui aura couru au total pas moins de 5 courses dans ces Mondiaux, les premiers de sa carrière. “Là je n’en peux plus“, reconnaissait-elle. “On va poursuivre dans cette voie“, a ajouté Camille Laus, “pour que dans deux ans, voire l’année prochaine on puisse lutter pour le podium comme les Tornados.”

Les Cheetahs, 4es de l’Euro de Berlin l’an dernier, avaient réussi le 7e chrono des séries (demi-finales) au Qatar et ainsi obtenu un des deux tickets réservés aux meilleurs chronos des équipes non directement qualifiées à la place (Top 3). Claes, Vervaet, Couckuyt et Laus avaient établi à cette occasion un nouveau record de Belgique en 3:26.58. Carole Bam avait choisi de conserver la même équipe dans le même ordre. “J’ai hésité entre Manon (Depuydt) et Imke (Vervaet) pour les séries. Imke a réussi un tel chrono dans celles-ci que je ne pouvais pas la retirer, je ne voulais pas briser l’équilibre de l’équipe. J’espère que cela va convaincre Imke de s’impliquer davantage dans le 400m à l’avenir. Aller aux Jeux Olympiques cela ne se refuse pas.

Belga

Partager l'article

07 octobre 2019 - 06h57