Coronavirus : la Belgique est prête, les Belges présents à Wuhan rapatriés dimanche

Neuf ressortissants belges, actuellement confinés à Wuhan, ont sollicité un rapatriement vers la Belgique, a indiqué vendredi le ministre des Affaires étrangères Philippe Goffin.

Nos compatriotes, ainsi que trois de leurs proches, seront de retour dimanche soir sur le territoire national, a-t-il assuré lors d’une conférence de presse tenue conjointement avec la ministre de la Santé, Maggie De Block.

L’avion français affrété pour l’occasion décollera vendredi soir, à 22h00, de l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle, près de Paris avant de se poser quelques heures plus tard à Wuhan, épicentre de l’épidémie de coronavirus. Plusieurs dizaines de personnes y embarqueront, parmi lesquelles les neuf Belges ayant émis le souhait de rentrer au plat pays, accompagnés de trois de leurs proches. L’avion prendra ensuite la direction d’Istres, près de Marseille, où débarqueront les citoyens français ainsi que d’autres ressortissants européens également rapatriés. Puis, il redécollera en direction de l’aéroport militaire de Melsbroek – voisin mais indépendant de Brussels Airport -, emmenant avec lui nos compatriotes accompagnés de 11 Danois, 23 Néerlandais, cinq Tchèques et deux Slovaques. Ces derniers seront alors directement pris en charge par les autorités diplomatiques de leurs pays respectifs, qui s’occuperont de les amener à bon port.

Les 12 personnes qui resteront en Belgique seront ensuite prises en charge à l’hôpital militaire de Neder-Over-Heembeek où elles seront isolées. Il est impératif que la quarantaine entamée en Chine soit poursuivie, d’après Maggie De Block. La ministre a également indiqué que les autorités prendront des mesures préventives, alignées sur les recommandations de l’Organisation mondiale de la Santé et sur les mesures des pays voisins. À l’issue de la période d’isolation, les rapatriés qui se révèleraient infectés par le coronavirus seront pris en charge à l’hôpital Saint-Pierre à Bruxelles, spécialisé dans l’accueil de ce type de patients, où ils pourront être soignés.

Belga 

Partager l'article

31 janvier 2020 - 18h30