Les Belges achètent une maison en Espagne toutes les deux heures

Quelque 4.108 Belges ont acheté un bien immobilier en Espagne l’année dernière, soit en moyenne une transaction toutes les deux heures, ressort-il d’une analyse effectuée par Azull, le spécialiste belge de l’immobilier espagnol, sur base des chiffres officiels des bureaux d’enregistrement espagnols.

Fait remarquable: les Belges sont les premiers acheteurs étrangers de biens neufs puisqu’un tiers des transactions concernent des projets neufs ou font partie de projets neufs, soit 1.349 biens immobiliers. “Cela tient notamment à la taille des fenêtres: un Espagnol les voudra les plus petites possibles, afin d’éviter que la chaleur ne pénètre trop l’habitation. Un Belge, par contre, trouve important de bénéficier d’une vue large et dégagée sur les environs“, indique Marleen De Vijt, CEO d’Azull.

Les acheteurs belges optent majoritairement pour la Costa Blanca, qui concentre 31% des biens immobiliers achetés en 2018. La deuxième destination la plus populaire étant la Costa del Sol, avec 18% des transactions. Les prix justifient ces choix: “sachant que pour une villa neuve plutôt modeste, il faudra compter 450.000 euros à la Costa del Sol, contre 350.000 euros pour un bien similaire à la Costa Blanca“, précise Marleen De Vijt.

Les données concernant les Britanniques -leaders de l’achat d’immobilier espagnol depuis plusieurs années- sont aussi interpellantes.

En 2017, l’année suivant le référendum sur le Brexit, les achats ont connu une baisse de 10%. Mais en 2018, la tendance s’est très nettement inversée avec une hausse de 11%, soit de quoi dépasser le seuil des 10.000 ventes.

Autre explication potentielle pour cette ruée vers l’immobilier espagnol? Selon une dernière enquête de Bloomberg, qui s’appuie sur les chiffres de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), l’Espagne serait le pays le “plus sain au monde”.

Jusqu’à récemment, l’Italie trustait bien souvent la première place du ranking. Le régime alimentaire méditerranéen – composé de légumes, fruits, noix, olives, poissons et volailles – et la solide espérance de vie des Espagnols figurent parmi les facteurs les plus importants. La Belgique figure à la 28e place de ce classement.

Belga

Partager l'article

02 mai 2019 - 10h14