Découvrez   

Les aides-ménagères reprennent le travail la peur au ventre

Une enquête de la FGTB démontre que la moitié des aides-ménagères ont repris le travail sans protection particulière.

Pour beaucoup, elles ont dû reprendre pour des raisons financières. Peu d’employeurs ont cependant fourni masque et gants. Pour le moment, elles peuvent retourner travailler sur base du volontariat.

■ Reportage de Diane Warland, Thibaut Nagy et Rafael Sossa

Partager l'article

25 avril 2020 - 19h05
Modifié le 25 avril 2020 - 19h05