Le procès de l’ex-député Christian Van Eyken démarre ce lundi

Le tribunal correctionnel de Bruxelles entame ce lundi, à 9h, le procès de l’ancien député flamand Christian Van Eyken et de son épouse Sylvia B., prévenus de l’assassinat du premier mari de cette dernière. Le procès est prévu jusqu’au 21 juin, à raison de quatre audiences par semaine. Marc Dellea, un homme âgé de 45 ans, avait été retrouvé mort dans son appartement à Laeken en juillet 2014. Il avait reçu une balle dans la tête.

Après avoir été reporté à maintes reprises, le procès de Christian Van Eyken et de Sylvia B. débutera finalement lundi matin. La première fixation devant le tribunal correctionnel de Bruxelles remonte à mai 2017. Il sera ainsi le dernier crime à être jugé par un tribunal correctionnel. Le dossier avait en effet été correctionnalisé, comme beaucoup d’autres entre 2016 et 2018, avant que la loi “Pot-pourri II” autorisant cette pratique ne soit déclarée anticonstitutionnelle. Christian Van Eyken était assisté depuis plusieurs années par Me Pierre Monville et Me Damien Holzapfel, mais il l’est depuis janvier par Me Laurent Kennes.

Quant à Sylvia B., qui était assistée par Me Eric Libert, elle l’est désormais par Me Marc Preumont. Ce changement d’avocats est survenu après l’inculpation des deux prévenus fin 2018 pour destruction de preuves issues de leur dossier au greffe du tribunal correctionnel. Cette seconde enquête est actuellement entre les mains du parquet général.

Christian Van Eyken et Sylvia B. sont poursuivis pour avoir assassiné le premier mari de cette dernière, Marc Dellea. Le 8 juillet 2014, cet homme âgé de 45 ans avait été retrouvé mort dans son appartement, avenue Mutsaard à Laeken. Il avait reçu une balle dans la tête. Le parquet de Bruxelles avait ouvert une enquête qui avait mené à Sylvia B., épouse de la victime, et Christian Van Eyken, alors patron et amant de Sylvia B. Cette dernière était en effet la collaboratrice parlementaire de Christian Van Eyken, député francophone au Parlement flamand, et tous deux entretenaient une relation amoureuse.

Des images de caméra de vidéo-surveillance les montrent entrer chez Marc Dellea la veille de la découverte de son corps. Ils seraient les dernières personnes à l’avoir vu vivant. Le DVD contenant ces images a été détruit au greffe correctionnel de Bruxelles. Christian Van Eyken et Silvia B. sont soupçonnés d’être les auteurs de ce vandalisme. Mais d’autres copies de ces images avaient été réalisées et ont été versées au dossier afin qu’il soit complet avant d’être examiné par le tribunal. Les deux prévenus ont jusqu’à présent toujours nié être impliqués dans la mort de Marc Dellea.

Belga – Photo: BX1

Partager l'article

03 juin 2019 - 07h41