Le Planet Park bientôt fermé ? La commune d’Anderlecht laisse les deux parties devant la justice

Le skate park “Planet Park” est menacé : à Anderlecht, l’établissement situé dans une usine désaffectée subit le voisinage d’un bâtiment qui tombe en ruines. Les responsables de l’ASBL ont dû mené à des travaux d’urgence, alors que le bâtiment appartient à la SLRB, la Société de Logement de la Région bruxelloise. Cette société estime pour sa part que l’édifice est peu sûr et que des problèmes de stabilité mettent en danger les occupants du skate park. La SLRB demande donc l’expulsion de l’ASBL…

La commune d’Anderlecht confirme que le bâtiment représente un réel risque, et s’interroge sur une possible démolition future. “L’ASBL avait fait appel de l’arrêté de la commune devant le Conseil d’État, qui leur a donné tort. Le cas doit désormais se régler devant la justice de paix, car la SLRB demande l’expulsion de son locataire, soit l’ASBL Planet Park”, dit Françoise Carlier (MR), bourgmestre faisant fonction d’Anderlecht.

  • Interview de Marie-Noëlle Dinant et Yannick Vangansbeeck.

Partager l'article

16 août 2017 - 14h37