Le plan de gestion 2019-2042 de la Forêt de Soignes est approuvé : voici les grandes lignes

Le gouvernement de la Région bruxelloise a approuvé ce mercredi le nouveau plan de gestion de la Forêt de Soignes pour la période 2019-2042.

La Forêt de Soignes, poumon vert de 5000 hectares posé sur la Région bruxelloise, la Flandre et la Wallonie, a désormais un nouveau plan de gestion bruxellois. Le gouvernement régional a adapté le premier plan lancé en 2003 et couvre une période de 24 ans. Un comité d’accompagnement se réunira tous les ans pour faire le point sur les avancées de ce plan de gestion.

Plusieurs mesures doivent ainsi être mises en place suite à ce nouveau plan, écrit selon des dizaines d’études établies ces dix dernières années sur tous les aspects environnementaux de cette large forêt. Des plaines de jeux et des espaces pour enfants doivent ainsi être installés, tout comme des espaces horeca, aux deux points d’entrée principaux en Région bruxelloise, soit l’hippodrome de Boitsfort et le Rouge-Cloître à Auderghem.

Le plan de gestion prévoit également que les visiteurs restent dans les 500 premiers mètres à l’intérieur de la forêt. Le reste de l’espace peut ainsi être réservé à la faune et à la flore. Il est en effet décidé de mettre l’accent sur la préservation de certaines végétales et animales. L’objectif sera également de diversifier les essences d’arbres, et d’accorder une part moins importante aux hêtres. “Le hêtre sera remplacé progressivement par le chêne sessile, plus résistant face aux épisodes climatiques extrêmes”, explique notamment la plan proposé par le gouvernement bruxellois.

“Avec ce nouveau plan de gestion, nous allons un pas plus loin vers une préservation et une gestion durable du site. Par ailleurs, le plan de gestion va permettre de répondre aux nouvelles exigences attachées au statut Natura 2000”, explique la ministre bruxelloise de l’Environnement Céline Fremault (cdH) par voie de communiqué.

Gr.I. – Photo : Belga/Siska Gremmelprez

Partager l'article

18 avril 2019 - 13h57