Le nouveau CEO de bpost veut investir dans “des collaborateurs engagés”

Jean-Paul Van Avermaet, qui vient d’être nommé CEO de bpost, prendra ses fonctions à une date qui n’est pas encore connue mais au plus tard le 26 février prochain, date de la fin du contrat du CEO actuel, Koen Van Gerven, a indiqué mercredi le président du conseil d’administration du groupe bpost, François Cornelis.

Jean-Paul Van Avermaet nommé nouveau CEO de bpost

Jean-Paul Van Avermaet, actuellement Managing Director de l’entreprise G4S en Belgique et au Luxembourg, a été désigné CEO par le conseil d’administration de bpost sur proposition de son comité de rémunération.

La recherche a été confiée à un cabinet extérieur “sans aucune restriction linguistique ou de nationalité”, a expliqué François Cornelis depuis le centre de tri de l’entreprise à Neder-Over-Heembeek. “Nous avions promis aux syndicats un ‘people-manager’. On n’oublie pas que bpost est le plus gros employeur de Belgique et nous voulons qu’il continue à fournir un service public de qualité”, a poursuivi le président du conseil d’administration. “Nous souhaitions aussi trouver un ‘experienced manager’, c’est-à-dire quelqu’un qui avait au moins dirigé une entreprise cotée en bourse et il (Jean-Paul Van Avermaet) l’a fait pendant plus de deux ans.”

M. Cornelis a refusé de dévoiler les noms des autres candidats au poste, mais a souligné que M. Van Avermaet avait fait l’objet d’une recommandation “unanime” du comité de rémunération. Il sera lié par un contrat identique à celui de Koen Van Gerven, l’actuel CEO, qui avait fait part de son souhait de ne pas solliciter de nouveau mandat.

“Dans un monde en cours de numérisation comptant de nombreux autres défis sociétaux, nous ne pouvons réussir qu’en investissant toute notre énergie dans un service client qualitatif, dans des collaborateurs engagés et responsabilisés, et des résultats financiers sains”, a ensuite déclaré M. Van Avermaet. “C’est pourquoi nous continuerons à transformer l’entreprise en nous appuyant plus avant sur une culture de l’innovation et de l’agilité afin de relever les défis à venir. Le groupe bpost a un rôle sociétal important à jouer et se doit d’être proche de ses parties prenantes”, a-t-il ajouté, citant notamment les “partenaires sociaux”.

Jean-Paul Van Avermaet a refusé de se livrer devant les journalistes sur la manière dont il rassurera les syndicats quant aux évolutions en cours. Il ne s’est pas davantage avancé sur sa stratégie commerciale, si ce n’est pour confirmer qu’il poursuivra le travail entrepris pour compenser les baisses de courrier papier grâce à l’e-commerce.

Pierre Nyns, le secrétaire général de l’ACOD Post (CGSP Poste), a réagi positivement à la nomination d’un nouveau CEO alors que “six membres de la direction sont partis ou vont partir. Et cela à un moment où l’entreprise est peut-être confrontée au défi le plus difficile de son histoire”. Il ne souhaite cependant pas s’exprimer sur la personne de Jean-Paul Van Avermaet, ne le connaissant pas encore.

Une rencontre entre le prochain CEO et les syndicats devrait être planifiée dès ce jeudi.

Belga – Photo : Hatim Kaghat

Partager l'article

07 novembre 2019 - 07h15